Un nouveau tronçon pour le Périph'Vélo

  • 04.02.2021

Projet phare de la politique cyclable sur le territoire de Caen la mer, le périph’ vélo propose une infrastructure améliorant la sécurité et en apportant plus de confort aux cyclistes. Une nouvelle portion va voir le jour le long du boulevard Richemond, à Caen, entre la Vallée des Jardins et la rue Saint Gabriel. Les travaux débutent le lundi 8 février pour une durée prévisionnelle de 7 mois.

Sous la maîtrise d’ouvrage de Caen la mer et avec le soutien financier de la Ville de Caen, du Département du Calvados, de la Région Normandie et de l’Etat, cette nouvelle piste cyclable bidirectionnelle permettra une continuité ainsi qu’une sécurisation des itinéraires cyclables entre le rond-point des victimes civiles caennaises de la bataille de Normandie et le carrefour de l’avenue de Creully.
Cet aménagement permettra ainsi de rejoindre en toute sécurité la portion de Périph’Vélo déjà existante dans la Vallée des Jardins.

 

Place aux piétons et à la nature

Outre l’aménagement de la voix douce, Caen la mer profite de cette opération pour améliorer également les déplacements des piétons dans le secteur notamment avec la création d’un trottoir entre la rue Eugène Boudin et la rue Rosel (le long du cimetière Saint-Gabriel).
Le boulevard Richemond sera ré-végétalisé au niveau du terreplein central et de l’alignement d’arbres côté Est. Les espaces verts du square de la place Dunois seront réaménagés. Le tourne à droite de la rue des Rosiers devant être supprimé pour sécuriser le passage des cyclistes et des piétons, cette portion sera également aménagée en espace vert.

Rappel du projet Périph' Vélo

Dans le cadre de sa politique de développement des mobilités douces, Caen la mer souhaite encourager un plus grand nombre de personnes à se déplacer à vélo. Depuis l’été 2019, la Communauté urbaine a donc entamé un projet de périph’vélo qui vise, à terme, à proposer un anneau cyclable autour du coeur de l’agglomération caennaise.
Un premier tronçon de 4,5 km a été mis en place courant 2019 entre les Rives de l’Orne et la promenade Napoléon. Sur ce tronçon, une signalétique a été apposée au sol avec des couleurs vives pour marquer le contraste avec l’enrobé.
Pour faciliter l’orientation des cyclistes, des totems de 2 mètres de haut, indiquant notamment les temps de trajets vers les communes avoisinantes, ont été installés à 3 endroits du parcours.

 

Périphérique vélo