Le MOHO

Moho

Alors que le déploiement des accélérateurs, des co-working ou des tiers-lieux se généralise dans le monde entier en se focalisant essentiellement sur les startups, MoHo sera le premier « Collider » en Europe, avec pour objectif de devenir une référence en la matière.

Le principe du Collider consiste à proposer à des publics différents de travailler et d’innover de manière pérenne.

Pourquoi MOHO ?

Le nom MoHo est une triple référence :

"Mosaïc House", qui illustre la mixité de publics dans le lieu, pensé pour favoriser la collaboration.

"SOHO", le quartier mythique foisonnant et créatif de New York.

Ce site sera demain la vitrine de l’économie numérique régionale ; la preuve matérielle que la dynamique collective au service de notre écosystème numérique porte ses fruits.

Le MoHo sera à la fois un lieu d'innovation et un lieu inspirant pour travailler, réparti en 2 espaces:

► Une zone abonnés : 

  • 500 sièges de co-working & bureaux 
  • 9 salles de réunion/cours, 8 salles de créativité et 7 salles de cours/ formation
  • 1 amphithéâtre (130 personnes) et 1 salle de conférence divisible (300 personnes) 
  • un public cible varié : étudiants, startups, salariés, cadres, freelances en résidence …

► Un espace grand public de 1500 m2 totalement gratuit :

  • un espace enfants et un espace d’apprentissage collectif,
  • un terrain multisports, une salle de yoga et des espaces détente,
  • une toiture terrasse végétalisée

Un lieu qui participe à la dynamique du territoire et qui permet de : 

  • favoriser la visibilité des savoir-faire locaux et de l’écosystème de Caen la mer, et plus globalement l’écosystème normand
  • favoriser le développement économique et l’employabilité 
  • capter les jeunes startups parisiennes (600 candidatures dans les accélérateurs parisiens pour 20 retenus) 
  • valoriser la formation locale pour attirer des entreprises qui peinent à recruter et ainsi créer de l’emploi
  • attirer des talents en Normandie, à Caen la mer, retenir les jeunes ou les faire revenir 
  • favoriser la transformation digitale des entreprises du territoire 
  • développer les compétences, l’éducation et la formation pour tous.