Le nouveau Tramway

Inauguré en juillet 2019, le nouveau tramway de l’agglomération a été conçu pour être plus fiable, plus confortable, et offrant une qualité de service nettement améliorée.

L’arrivée de ce nouveau système de transport collectif a été également l’occasion de repenser l’ensemble de l’offre de transports du territoire, afin de l’optimiser et de l’améliorer.

Inauguration Tramway animations

Un projet économique, social et environnemental

Plan reseau tram

 

Ce nouveau réseau permet ainsi à 74 000 habitants, 47 000 emplois et 27 000 scolaires et étudiants d’avoir accès à une station à moins de 500 m.

Avec le prolongement vers la Presqu’île, ce sont de nouveaux équipements publics majeurs du territoire (bibliothèque Alexis de Tocqueville, Cargö, Ésam, Tribunal de Grande Instance et Dôme) qui sont desservis.

L’extension vers Fleury-sur-Orne permet quant à elle une nouvelle ouverture vers le sud de la Communauté urbaine ainsi que la desserte du collège Stephen Hawking.

Ce projet concilie de la meilleure manière les objectifs de développement économique, d’amélioration du cadre de vie et de respect de l’environnement.

 

Pour entretenir et gérer ce nouveau tram ainsi que l’ensemble du réseau de transport urbain, Caen la mer a choisi de poursuivre sa collaboration avec l’entreprise Kéolis.

Par Délégation de Service Public (valable entre 2019 et 2023), Kéolis s’est ainsi vu confier :

  • l’exploitation et la maintenance du réseau de bus et des trois lignes de tramway,
  • le service dédié aux personnes à mobilité réduite (Twisto Access)
  • les offres de location de vélo

Un chantier hors norme

  • 45 marchés d’entreprises ou groupements d’entreprises et 30 marchés d’assistance
  • Plus de 100 entreprises ont participé à cette opération
  • Un total de 1 500 personnes ont travaillé sur ce projet (chantiers + bureaux d’études)
  • 110 000 heures d’insertion
  • 50 000 m 3 de terre végétale, 55 000 m 2 de pelouse

Le nouveau tram c’est :

  • 64 000 voyageurs par jour, contre 42 000 avec le TVR
  • 36 stations dont 5 communes aux trois lignes (de la station Quai de Juillet à la station Château-Quatrans)
  • 26 rames de 33 mètres dont 20 en circulation
  • 210 places par rame de tramway
  • 16,2 km d’infrastructure dont 900 mètres de tronc commun entre les trois lignes

Le financement du projet

D’un montant de 259,9 millions d’euros, le projet tramway, financé par Caen la mer, a bénéficié de subventions de différents partenaires :

l’État (27 millions d’euros) ; le Département du Calvados (45 millions d’euros) ; la Région Normandie (15 millions d’euros) et l’Europe (15 millions d’euros).