Un fleurissement durable et attractif

La gestion des espaces verts à Caen la mer répond à trois objectifs :

  • préserver les ressources en eau
  • limiter le réchauffement climatique
  • sauvegarder la biodiversité

Ceci se traduit par des mesures concrètes, aussi bien dans la production de végétaux que dans l'entretien des espaces ou la sensibilisation du grand public

Serre horticole
Serre horticole de production de fleurs

La production

La collectivité produit une partie de ses végétaux. Le site de production le plus important se situe à Caen rue d’Authie.

Ainsi, sur 4,9 ha, sont produits 170 000 végétaux soit près de 860 espèces et variétés différentes.

Cette production participe ainsi à donner à chaque espace vert sa personnalité selon une palette végétale. Le choix des végétaux répond également à la gestion différenciée des espaces verts qui définit des niveaux de classe d'entretien.

Pour les végétaux achetés par la collectivité, les achats sont réalisés par le bais d'un marché public respectant la charte de l'achat public local des végétaux signée début 2020.

Serre horticole de production de fleurs
Serre horticole

Le conseil national des villes et villages fleuris

18 communes de la Communauté urbaine Caen la mer sont labellisées Villes et Villages Fleuris.

Un label qui récompense l’engagement des communes en faveur de l’amélioration de la qualité de vie et la stratégie globale d’attractivité mise en place à travers le fleurissement, le paysage et le végétal.

La biodiversité

Caen abrite une flore diversifiée avec près de 600 espèces classées très rares

18 collectivités normandes, dont les villes de Caen et Ouistreham, ont été retenues pour être "Territoires engagés pour la nature". Cette distinction atteste de l'investissement concret et réel de ces communes et intercommunalités en faveur de la biodiversité.

L’initiative « Territoires engagés pour la nature » a pour objectif de faire émerger, reconnaître et accompagner des plans d’actions locaux pour enrayer l'érosion de la biodiversité.

La végétalisation de l'espace public

L’un des objectifs pour les années à venir concerne la végétalisation des surfaces minérales et la plantation d’arbres.

A titre d'exemple, lors du renouvellement du tramway, l'une des ambitions fortes du projet fut de végétaliser 8 km de voies sur les 17 km parcourus par le tramway. 

3 sortes différentes de gazon ont ainsi été testées puis utilisées pour végétaliser la plateforme. Ces gazons ont été sélectionnés pour leur résistance au climat normand et à l'absence d'arrosage automatique.

La végétalisation de l'espace public se traduit aussi par l’enherbement de trottoir ou du stationnement (Boulevard Bertrand à Caen par exemple).