Lettre d'information n°7 – Mars 2021

  • 18.02.2021

Le mot du vice-président en charge de l'habitat

Michel Patard-Legendre, 4ème vice-président en charge de l'Habitat et des gens du voyage

Après une année 2020 particulière à bien des égards, qui n’a pas permis de réunir la Conférence des acteurs du PLH, cette édition de la Lettre d'information du PLH est l'occasion de vous présenter le bilan du PLH 2019 et les principales actions mises en œuvre l’année passée, notamment en matière de rénovation des logements privés. Cette année aura sans doute été marquée par une place importante donnée au cadre de vie et à l’habitat dans les comportements de nos habitants.
Nous formons le vœu de réunir notre instance de concertation en 2021, afin de partager ensemble les 2 premières années de mise en œuvre du Programme Local de l’Habitat de Caen la mer.

Michel PATARD-LEGENDRE,
vice-président en charge de l’habitat et des gens du voyage de Caen la mer

2019 : une première année de mise en œuvre qui affiche un bilan quantitatif positif et en accord avec les objectifs du PLH :

 Le PLH a été adopté en Janvier 2020, mais couvre la période 2019-2024 ; ainsi, est présenté ici le bilan de la 1ère année 2019.
Une production de logement qui a respecté les objectifs et qui s’est faite en priorité dans les secteurs les plus urbains et dans le tissu urbain existant :

  • 2 162 logements livrés en 2019 pour un objectif moyen de 2 067 à 2 333 logements
  • Cette production de logements neufs a largement privilégié le tissu urbain existant (76% pour un objectif de 55%)

Une dynamique de rénovation des logements du parc existant bien enclenchée dès 2019 :

  • Le nombre de logements du parc privés engagés dans une rénovation en 2019 est estimé à 602 pour un objectif fixé à 500 par an.
  • Concernant la rénovation des logements locatifs sociaux, 402 logements répartis sur 5 opérations, ont bénéficié d’une subvention de Caen la mer en 2019.
  Bilan 2019 Écart à l'objectif
2 333 logements/an entre 2019-2021 2162 logements - 171 logements
2 067 logements/an entre 2019-2021 + 95 logements
72 % des logements construits en zone dense (centre urbain et couronne urbaine) 76 % + 4 points
55 % des logements construits en tissu urbain existant ou en renouvellement 76 % + 21 points
50 %  des logements en extension localisés dans  la zone dense 41 % - 9 points
Maintenir un taux de 25% de locatif social à la fin 2024 26,5 % + 1,5 point
Rénover 500 logements privés/an Au moins 602 logements Non significatif
Réhabiliter 300 LLS par an 402 logements + 102 logements
Produire 500 LLS par an 579 logements + 79 logements
A moins 30% de PLAI 43 % + 13 points
Produire 300 logements abordables/an Au moins 102 logements Non significatif

 

Les effets du PLH sur les tendances démographiques et de marchés immobiliers :

  • Une reprise de la croissance de la population qui tend à se confirmer avec un centre métropolitain qui enregistre une dynamique de stabilisation de sa population.
  • Un marché de l’ancien avec une vacance des logements à investiguer, des prix de vente à la hausse et des niveaux de loyers toujours élevés.
  • En 2019, 579 logements locatifs sociaux ont été livrés pour un objectif de 500 annuels.
  • La part des logements très sociaux (43% de PLAI) et de petits logements est importante conformément aux objectifs du PLH pour répondre aux ménages les plus défavorisés.
  • Un volume de vente important dans le neuf et des prix qui évoluent à la hausse, notamment sur les communes hors Caen. Cela est probablement lié à l’anticipation de la fin du dispositif Pinel pour les communes situées en zone B2 en décembre 2019.
Livraison de logements neufs à Caen la mer : entre objectif et réalisation
  Objectif PLH 2019 - 2024 Bilan 2012
Zone dense (centre urbain métropolitain et couronne urbaine) 72 % 76 %
Pôles (proximité d'agglomération, principal et relais= du PLH 16 % 12 %
Couronne et communes périurbaines, rurales et côtières 12 % 12 %
Recensement des livraisons de logements - Direction Habitat Caen la mer

2020, la concrétisation d’une action-phare du PLH : le guichet unique de la rénovation des logements

Affiche Faire -  Maison de l'habitat
  • L’orientation 2 du PLH prévoit de « Veiller à l’attractivité et à la qualité des parcs existants ». Dans ce cadre, il est prévu la rénovation d’environ 500 logements privés par an, avec une enveloppe d’aides aux travaux de 2 400 000 € sur 5 ans.
  • Pour atteindre ces objectifs, la Maison de l’habitat est désormais l’Espace Conseil FAIRE (guichet unique de la rénovation de Caen la mer) pour renseigner les ménages et copropriétaires sur toutes les aides à la rénovation, notamment énergétique, des logements et apporter une première réponse sur la faisabilité des projets.
  • Des conseillers partenaires (Soliha, CDHAT, Biomasse) sont également missionnés par Caen la mer pour accompagner les usagers dans le montage technique et financier de leur projet.
  • Ces conseillers interviennent aussi bien auprès des ménages sous plafonds de ressources avec l’Anah, dans le cadre du « Programme d’Intérêt Général » lancé en Octobre 2020, qu’auprès des autres ménages dans le cadre du SARE (Service d’Accompagnement à la Rénovation Energétique), déployé à Caen la mer en partenariat avec la Région Normandie.