Projet tramway 2028

Après la mise en service du tramway en 2019, Caen la mer prépare l’avenir et travaille sur l’extension des lignes du tramway. Comme toutes les grandes agglomérations, Caen la mer souhaite renforcer l’offre de transports publics et accompagner le développement des quartiers traversés avec le prolongement des lignes de tramway vers Beaulieu, Saint-Contest, Chemin Vert, et la Presqu’île. Pensé pour desservir les secteurs les plus denses, le tramway proposera une solution facile et rapide pour joindre le centre-ville tout en réduisant la pollution atmosphérique.

LES +

+ de quartiers desservis
+ confortable
+ de régularité

La Communauté urbaine Caen la mer a lancé une étude afin d’analyser le réseau de transports en commun sur le territoire et définir des orientations pour les futures lignes structurantes. Certaines zones sont propices à l’implantation d’une ligne de tramway, d’autres d’un bus en site propre (avec couloirs réservés) ou bien de bus « classiques ». Des nouvelles lignes de tramway sont donc envisagées par la Communauté urbaine sur un axe Est-Ouest et plusieurs variantes sont à l’étude.

POUR UNE DESSERTE ÉQUITABLE ET RENFORCÉE

Le projet de futures lignes de tramway sur l’axe Est-Ouest a comme objectif premier de desservir de façon équitable l’ensemble du territoire et notamment les quartiers du Chemin vert, Beaulieu et de nombreux équipements publics tels que l’Hôtel de ville, le stade nautique, le lycée Malherbe, le Parc des Expositions, le Zénith, le Palais des sports, le stade d’Ornano…. Ainsi que la zone d’activités de Saint-Contest / Colline aux oiseaux. Cela permettra de venir compléter l’axe nord-sud et renforcer l’offre déjà existante. L’objectif est également de réduire les temps de parcours et rendre les trajets en transport commun encore plus confortables. A titre d’exemple, 10 minutes de moins pour rejoindre la gare depuis le Chemin Vert.

UN ENJEU DE TRANSPORTS MAIS AUSSI URBAIN

Les nouvelles lignes de tramway répondent aux enjeux de mobilité mais aussi d’urbanisme. En effet, ce projet donnera l’occasion de valoriser les quartiers desservis, de débitumiser l’espace public en végétalisant, lorsque cela est possible, la plateforme du tramway. Il intégrera toutes les mobilités car il permettra de renforcer le réseau cyclable en créant tout le long des voies du tramway de nouveaux aménagements cyclables sécurisés. Une étude est également en cours afin de supprimer les lignes aériennes du tramway dans la partie historique de la ville. Un projet qui facilitera les déplacements et améliorera considérablement le cadre de vie des quartiers concernés. 

DATES CLÉS

Calendrier prévisionnel

  • 2022 : Études complémentaires
  • 2023-2024 : Concertation et enquête publique auprès des habitants
  • Mi-2025 : Déviations de réseaux
  • 2026 : Début des travaux
  • Mi-2028 : Mise en service

Trois axes de développement

Pour un maillage complet au cœur de l’agglomération

Le projet de nouvelles lignes de tramway est pensé pour offrir une solution de transport en commun plus attractive, et pour désengorger des axes urbains qui sont de plus en plus saturés.

A ce jour, le tracé définitif n’est pas arrêté.
Trois hypothèses sont envisagées.

La sollicitation des habitants sera un moment clé du projet, notamment lors de la phase de concertation puis de l’enquête publique (en 2023 et 2024).

Les 3 hypothèses de tracé

Les secteurs desservis

  1. Vers Saint-Contest via le Chemin-Vert : le Chemin-Vert représente le plus grand quartier de Caen avec ses 12 000 habitants.
  2. Vers Bretteville-sur-Odon via Beaulieu : les équipements majeurs tels que le stade nautique Eugène-Maës, le parc des expositions, le Zénith, le futur Palais des Sports, le stade Michel d’Ornano, ainsi que le lycée Malherbe seront desservis
  3. Vers la Presqu’île : pour accompagner son urbanisation et desservir les 2 400 logements et les commerces du nouveau bassin ainsi que le bas du quartier Saint-Jean-Eudes.